FR

NL

EN

REVATECH / Process - Procédés / Traitements biologiques

LE CONCEPT

Depuis le début des années 80, REVATECH exploite une unité de traitement biologique par boues activées par aération forcée (aérateurs immergés + aérateurs de surface).

20 ans plus tard, c’est  une station d’une capacité autorisée de 4.200 kg de DCO/jour qui est exploitée avec injection d’oxygène pur. Cette station traite des eaux biodégradables de diverses provenances, le plus souvent à très forte charge organique (DCO supérieure à
100.000 mg/l.).

METHODOLOGIE

Les eaux à traiter subissent, avant acceptation dans l’installation, un essai de biodégradabilité (suivi de l’évolution de la DCO en présence d’oxygène et de biomasse de la station d’épuration exploitée). Seules les eaux présentant une biodégradabilité minimale de 75 % sont orientées vers cette filière de traitement.

Après acceptation, les eaux à traiter sont stockées et leur DCO est ramenée à moins de 100.000 mg/l afin d’éviter tout phénomène de toxicité pour les bactéries de la station. Ces eaux transitent ensuite par différents bassins aérés où des contrôles stricts de la biomasse et de la teneur en oxygène dissous s’imposent. Tandis que la biomasse en excès est purgée et traitée par voie physico-chimique, les eaux épurées sont rejetées, après décantation, dans le plus strict respect des normes de déversement en eaux de surface.

PRINCIPAUX DÉCHETS TRAITÉS

• Eaux de procédés provenant principalement de l’industrie chimique (liqueurs mères…) et pharmaceutique;

• Boissons périmées, déclassées ou ayant fait l’objet de saisies;

• Eaux résiduaires en provenance du secteur agro-alimentaire;

• Effluents de centres d’enfouissement technique.